Pierre Brossolette

1903-1944

Portrait de Brossolette en bichromie

Pierre Brossolette est un journaliste français né en 1903. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il s'engage dans la Résistance. Arrêté en février 1944, il préfère se défenestrer plutôt que parler sous la torture de la Gestapo.

.

Des études brillantes et un engagement pacifiste

Pierre Brossolette est né le 25 juin 1903. Après des études brillantes, il réussit le concours de l'agrégation d'histoire puis se dirige vers le journalisme. Engagé à la Section française de l'Internationale socialiste, ancêtre du Parti socialiste, il est également engagé dans la cause pacifiste.

.

Une opposition précoce au nazisme

Toutefois, il dénonce très tôt, dès 1934, « le péril hitlérien » et, en 1938, les Accords de Munich qu'il considère comme une reculade face à Adolf Hitler. L'expression de cette opposition lui vaut d'ailleurs de perdre sa place de journaliste à la radio publique. Il combat ensuite sous l'uniforme français au début de la Seconde Guerre mondiale. Démobilisé en août 1940, il entre en résistance au sein du réseau du Musée de l'Homme. Il rejoint ensuite la Confrérie Notre-Dame du colonel Rémy puis, à Londres, la France libre du général de Gaulle. Il conduit alors plusieurs missions comme agent de renseignement. Par exemple, la mission Brumaire, en 1943, vise notamment à organiser la résistance en zone occupée pour préparer la Libération. Il devient en outre un des grands orateurs de la résistance sur la BBC.

.

Une fin tragique

À l'issue d'une dernière mission, Pierre Brossolette est arrêté le 3 février 1944. Torturé par la Gestapo, il se défenestre pour ne pas avoir à parler à ses tortionnaires, le 22 février 1944. Il n'a alors que quarante ans quand il meurt des suites de sa chute. 

.

Retrouvez les dates-clef du parcours de Pierre Brossolette sur la frise chronologique de l'exposition.

Découvrir les biographies de : 
Geneviève de Gaulle Anthonioz
Germaine Tillion
Jean Zay